Page d'accueil A- Quelques repères historiques B- L'histoire vue de Rouyn C- L'histoire vue d'Amos D- Et Val d'Or?
A + B + C + D L'histoire racontée par les spécialistes L'histoire à travers la presse régionale Historique depuis 1967 Le nom du Cégep

 

Collège d'Amos

Un Collège classique et commercial a été fondé en 1940 par Mgr Desmarais, premier évêque du diocèse d'Amos. Il était dirigé par les membres du Clergé diocésain et affilié à l'Université Laval." À cette époque, les élèves sont dispersés à travers différents locaux de la ville. La corporation du Collège achète alors les édifices du dentiste Picotte et l'hôtel Blais, situés sur la rue Principale, coin 2e Avenue Est, et entreprend de les relier par une aile neuve à l'arrière. Les nouveaux locaux, "entièrement à l'épreuve du feu", sont bénis le 21 avril 1942. L'édifice est vendu au gouvernement en 1957 pour y loger l'École Normale Mgr Desmarais"1. Il fut détruit par un incendie le 6 novembre 1961. Il occupait le site où, en 1968, sera construite la bibliothèque municipale. Elle y demeurera jusqu'en 1994.

Après 1950, le cours classique est dispensé dans un édifice tout juste construit et situé au 800, 1ère Rue est, Amos. L'édifice loge aujourd'hui l'École La Calypso. Il porta d'abord le nom de Séminaire d'Amos et plus tard celui de Collège d'Amos. Suite à la fondation du
Centre d'Études Supérieures de l'Abitibi, le 27 mai 1966, il y a regroupement des deux sections classiques soit celle du Collège d'Amos et celle du Pensionnat Ste-Marie. Les cours des institutions regroupées se donnent alors dans les locaux du Collège d'Amos. Suite à ce regroupement, le Collège n'offre cependant que la partie collégiale du cours classique. La Régionale Harricana ouvre cette année-là une section classique. C'est à cette institution que s'inscriront désormais les élèves du cours secondaire qui désirent suivre le cours classique.

Le Collège ferme ses portes en 1967 suite à l'annonce de l'ouverture d'un CEGEP unique en région et à Rouyn. L'École normale Mgr Desmarais terminera, en 1967-68, la formation des étudiants inscrits, en 1967, en Philo I et en Philo II. Les cours seront réajustés pour permettre aux étudiants, inscrits en Philo I, d'atteindre les objectifs du programme en un an seulement.

Références:

  1. Société d'histoire d'Amos.
  2. Mémoire présenté au Conseil Supérieur de l'Éducation par la Direction du Centre d'Études Supérieures de l'Abitibi , 17 août 1966.
  3. L'Écho Abitibien, 31 mai 1967.
  4. Témoignages d'anciens professeurs et étudiants.